Faites face aux mauvaises herbes

Les mauvaises herbes également appelées adventices, se répandent un peu partout si l’on n’y prend pas garde. Entretenir son jardin est donc cruciale.

Le potager et les massifs de plantes ornementales ont à souffrir de ces herbes folles qui perturbent leur propre développement. De plus, ces plantes herbacées indésirables ont tendance à envahir les bordures, les interstices des cours et des terrasses pavées. Les fleurs cultivées en jardinières ne sont pas épargnées par ces végétaux parasites. Leur omniprésence parmi les légumes, les fleurs et la pelouse s’explique par l’action conjointe du vent et des pollinisateurs. Certaines sont plutôt des herbes sauvages typiques de la région concernée. Celles qui ont des racines profondes sont les plus difficiles à éliminer. Le désherbage est donc un travail de longue haleine, qui exige des moyens d’action adaptés.

Comment éradiquer les mauvaises herbes ?

Il est déconseillé d’avoir recours à des procédés chimiques si cette solution ne s’impose pas. De tels produits sont polluants à long terme pour la nature et s’avèrent parfois dangereux dès qu’on les manipule. On peut cependant trouver des solutions efficaces qui empêchent la prolifération de mauvaises herbes. Avec les outils adéquats, le retrait mécanique des végétaux ligneux indésirables est en général facile. En éliminant leur racine en profondeur, on préserve les cultures d’une réapparition précoce de ces parasites. Trois outils se distinguent pour accomplir cette tâche :

• le couteau-désherbeur : il permet de descendre le long de la racine et de l’ôter en totalité ;

• la serfouette : cette fourche à deux dents comporte une lame très pratique ;

• la bêche : sa lame plate et tranchante est très efficace.

Des méthodes douces pour le jardin

Outre les outils, certains produits inoffensifs pour l’environnement conviennent très bien pour un entretien régulier de votre cour ou de votre terrasse. L’eau bouillante fait merveille en asséchant les herbes folles. Le sel et le bicarbonate de soude désherbent aussi de petites surfaces avec un résultat satisfaisant. Il faut cependant les utiliser en délimitant précisément le périmètre concerné car ces produits ne sont pas sélectifs. Pour les pelouses et les plates-bandes, ces moyens écologiques s’avèrent insuffisants. Si l’on souhaite toutefois opter pour une solution écologique de grande ampleur, la bâche anti-mauvaises herbes est idéale. Cette toile en polypropylène est vendue au mètre. Solide et esthétique, elle laisse passer l’air et l’eau mais pas les pollens indésirables.

Pour en savoir plus :