Investissez dans les bons pots de fleurs

Voici des conseils de jardiniers professionnels pour vous aider à sélectionner les pots de fleurs appropriés pour vos plantes, et ainsi optimiser l’entretien de votre jardin.

Ces principes d’entretien sont identiques pour les plantes intérieures et extérieures.

Quel type de matériau conviendrait le mieux ?

En général, les plantes ne se soucient guère du matériau du contenant dans lequel elles se trouvent. Cependant, le volume de celui-ci est important.

Le choix du matériau dépendra donc de vos goûts et de votre recherche d’une certaine esthétique, pour concocter un décor harmonieux dans votre jardin.

Il importe de garder en tête que la terre cuite ne supporte pas le gel. Les bacs en bois requièrent un isolant pour que la terre ne soit pas en contact direct avec ce matériau. Les pots en plastique ont tendance à s’effriter et casser sous l’effet d’une exposition prolongée aux intempéries. Les contenants en aluminium résistent bien aux aléas et aux manipulations. La fonte est élégante, mais très lourde. Une chose est certaine : vous devriez vous débarrasser des pots minuscules dans lesquels vous avez acheté vos plantes. Offrez-leur plutôt un peu d’amour !

Plus c’est profond, moins vous aurez à arroser

Les grands volumes ont l’avantage de stocker davantage d’eau. Par journées chaudes, vous n’aurez donc pas à arroser vos plantes plusieurs fois par jour. La plante s’y trouve confortablement installée, avec suffisamment de volume de terre pour assurer sa croissance.

Quand un pot s’avère 2 fois plus profond que la hauteur d’une plante, alors vous basculez dans le zèle…

Il n’y a pas de règle mathématique ni de science exacte : vous devez estimer la taille du feuillage. Quand le feuillage devient plus gros qu’un pot, c’est le signe que vous devriez rempoter.

De quelle manière ordonner les plantations en pots ?

Cela fonctionne sur le même principe qu’une photographie de classe : les plus grands positionnés derrière, et les plus petits devant. Pour les pots tout en rondeur, agencez les petites plantes autour, et installez les plus grandes au milieu.

Laissez tout de même libre cours à votre imagination, en accordant suffisamment d’espace aux plantes pour qu’elles soient confortables.

Faut-il un percer trou de drainage ?

De nombreux jardiniers amateurs se posent la question, s’il est préférable ou non de percer les pots de fleurs et les cache-pots. Ce détail est crucial : oui, vous devriez avoir des trous de drainage, sans quoi les pluies abondantes risqueraient de transformer vos pots et jardinières en piscine. À l’exception de certaines plantes aquatiques, la majorité des végétaux ne supportent pas les excès d’eau.

Même chose pour l’asphyxie des racines. Les plantes ne peuvent croître si leurs racines ne disposent pas de suffisamment d’espace pour se développer.

L’importance des coupelles

Pour ne pas mouiller votre balcon ou terrasse, ou votre intérieur, déposez une coupelle sous vos pots de fleurs.

Le rôle de la coupelle est très important dans l’humification de la motte de terre, permettant qu’elle trempe suffisamment longtemps dans l’eau.

Pour en savoir plus :