Favoriser votre environnement avec votre jardin

Aujourd’hui, avec les techniques de jardinage innovantes, les écosystèmes urbains sont meurtris. C’est pourquoi la mise en place d’un jardin écologique dans chaque propriété est encouragée.

Le but est d’aménager un jardin respectueux de l’environnement et de la biodiversité avec de bons outils de jardinage. Envie de savoir comment vous y prendre et de créer votre propre potager ? Voici quelques conseils de paysagiste avec une éthique de jardinage éco responsable.

Diversifier les espèces de plantes

Toute technique d’aménagement éco responsable d’un espace vert commence avant tout par la plantation de flores diversifiée. Ceci dit, nous vous conseillons de planter plusieurs espèces de végétaux comme des plantes vivaces, des arbustes et même des conifères si vous disposez d’assez d’espace. La raison est que, plus la flore est diversifiée, plus votre espace vert sera en mesure d’accueillir des organismes vivants. En effet, cette alternative permet de fournir de la nourriture, un abri ainsi qu’un lieu de reproduction aux divers types d’insectes utiles. Il faudra seulement veiller à planter des espèces adaptées aux conditions de votre site c’est-à-dire le type de sol, la zone de rusticité et le climat. Une espèce végétale plantée au bon endroit est moins vulnérable aux maladies et aux ravageurs.

Savoir entretenir de façon écologique

Après la plantation de flores diversifiée, de nombreux paysagistes encouragent l’entretien du jardin de façon écologique afin de préserver l’environnement. Pour ce faire, commencer avant tout par utiliser du compost. Cette méthode vous permettra de réduire la quantité de vos déchets ménagers, mais permettra également aux micro-organismes de votre jardin de se développer. Le pH du sol de votre espace vert sera par la même occasion, équilibré. Pour les engrais, les paysagistes encouragent l’utilisation d’engrais naturelle au lieu des engrais chimiques.

Les engrais naturels sont d’excellents compléments au compost et protègent les plantes des carences minérales. Ensuite, veillez à privilégier la méthode du paillis non seulement pendant l’hiver, mais également pendant la sécheresse pour préserver la fraîcheur du sol. Pour les paillis organiques, utilisez des feuilles mortes. Cette méthode de couverture végétale favorise la biodiversité et limite par la même occasion, la croissance des mauvaises herbes. Enfin, il y a l’utilisation de l’eau. Il faut éviter à tout prix de gaspiller l’eau. La meilleure alternative est de mettre en place un système de gestion des eaux pluviales. Pour ce faire, installez des barils pour stocker l’eau ou créez des pentes douces. Les pentes douces permettront de diriger l’eau tout en la laissant s’infiltrer dans le sol.

Favoriser la biodiversité en installant des zones friches

Pour disposer d’un espace vert respectueux de l’environnement, il est tout aussi important de laisser une zone de friche qui est bénéfique pour la biodiversité. Cette zone pourra accueillir diverses espèces d’animaux comme les oiseaux ou les petits mammifères qui vous permettront de lutter contre les ravageurs. Veillez simplement à laisser cette zone de friche dans les coins inoccupés de votre espace vert.

En savoir plus :

10 bonnes raisons d’avoir un jardin