Les meilleurs accessoires pour protéger vos plantes de l’hiver

La protection hivernale des végétaux est de plus en plus pratiquée par les jardiniers, qui prennent conscience que les changements climatiques peuvent intensifier de rudes conditions hivernales. Voici un aperçu des meilleurs accessoires qui servent principalement à protéger les plantes contre le froid et les vents qui dessèchent.

Conseils pratiques généraux

Quelques semaines avant de procéder à l’installation de la protection hivernale, il importe de bien irriguer les végétaux chaque semaine en profondeur. Accordez une attention particulière aux plantes à feuillage persistant et conifères. Cela consiste essentiellement à gorger le sol d’eau pendant toute la saison d’automne.

Commencez à installer les dispositifs quelque temps avant le gel permanent de l’hiver et l’accumulation d’un couvert de neige.

Assurez-vous que les végétaux bénéficient d’une aération sous leur protection, et ne serrez pas la corde.

Il est préférable de retirer vos protections par temps nuageux, après que toute la neige ait terminé de fondre.

Les meilleurs accessoires disponibles sur le marché

Parmi les nombreuses choses à faire pour favoriser la survie des végétaux aux ravages de l’hiver, voici quelques suggestions d’accessoires à installer :

  • Corde et filet : cela consiste à attacher doucement des branches d’arbustes à risque de s’abîmer sous le poids de la neige.
  • Tissu protecteur épais blanc : ce matériel aux excellentes propriétés isolantes s’avère supérieur à la jute pour protéger contre les vents hivernaux. Il a l’avantage de ne pas former de glace (contrairement à la jute). Convient pour les conifères allongés. Le tissu se broche sur des piquets que l’on peut installer autour d’autres types de végétaux.
  • Protecteur plastifié : Ce matériau confère une protection idéale contre les abrasifs de route. Il protège davantage contre le vent que le tissu épais.
  • Pare-sel : Cet accessoire est conçu pour protéger la pelouse des dommages d’abrasifs. Il est également très efficace pour empêcher les petites roches et cailloux de pénétrer dans la pelouse. Il confère une bonne aération et n’endommage pas les espaces verts. Il suffit de le mettre en place à l’aide de piquets (semblables à ceux utilisés pour les tentes de camping). Au printemps, aérez et faites sécher avant d’enrouler et remiser jusqu’à la saison hivernale suivante.
  • Cônes à rosiers : Il est préférable de pratiquer des trous supplémentaires afin de favoriser l’aération. Ils permettent de conserver entre 4 à 5 grosses tiges. Positionnez le cône sur la plante et remplissez l’intérieur à l’aide de mousse de tourbe (non humide) jusqu’à la moitié de la plante. Les cônes sont vendus en plusieurs variétés.
  • Protège-tronc : Cet élément protecteur en longueur s’installe sur les arbres fruitiers et rosacés. Commencez par entrer la base dans le paillis ou la terre et procédez à l’installation sur tout le tronc.

Pour en savoir plus :