Comment faire du terreau de feuilles

Si vous avez la main verte, vous devez sûrement savoir à quel point les feuilles mortes sont d’une grande utilité. Bien que les jardiniers les jugent parfois inutiles et ont tendance a les brûlés, les terreaux de feuilles mortes représentent de nombreux bienfaits pour vos plantations. D’ailleurs, sur le marché, les terreaux pour les rempotages coûtent extrêmement cher. Alors, autant faire des économies et procéder à la fabrication de terreau par soi-même. Comment faire ? Nous vous disons tout dans cet article.

Description des terreaux de feuilles

Comme son nom l’indique, un terreau de feuilles est un terreau issu de feuilles mortes. Plus précisément, il s’agit de compostage de feuilles. Ces feuilles mortes qui se trouvent dans votre jardin sont riches en lignine. Cette substance est la source du carbone qu’on retrouve dans le compost. En aucun cas, il ne s’agit d’engrais, mais plutôt d’élément qui revitalise le sol et le nourrit. De cette manière, vos plantations seront toujours en bonne santé et ne seront pas sujettes aux différentes maladies. C’est la raison pour laquelle ce genre de terreau est considéré comme étant un amendement du sol.

Les feuilles à utiliser

Pour faire un terreau à partir de feuille morte, il est important de noter que vous ne pourrez pas utiliser n’importe quelle feuille de votre jardin. Les feuilles les plus souvent recommandées sont issues de ces arbres : le tilleul, le cerisier, l’érable, le saule, le noisetier et la viorne. Si vous utilisez des feuilles coriaces, il faudra noter qu’elles vont mettre plus de temps à se décomposer. Néanmoins, vous pourrez les utiliser dans la fabrication de terreau.

La procédure à suivre pour la fabrication

La première étape dans la fabrication du terreau de feuilles est de balayer avant tout, toutes les feuilles mortes qui se trouvent dans votre jardin. Par la suite, empilez-les en tas et afin d’accélérer la décomposition, passez-les au broyeur. De cette manière, vous obtiendrez un mélange de feuilles avec des déchets de tonte. Tous deux sont d’excellents activateurs naturels de compost. Une fois que vous aurez fini, laissez le processus de décomposition prendre son cours. Puis, au bout de quelques mois (9 à 24 mois), vous obtiendrez un terreau très fin qui sera adapté à tous types de plantations.

Pour en savoir plus :